AYRTON DERVOED 2.png

CPE Festival et MGConcerts présentent

 

LE MUSÉE EN MUSIQUE

ARTYOM DERVOED

le dimanche 13 février 2022 - 12h30

MIM, Rue Montagne de la Cour 2, 1000 Brussels

ARTYOM DERVOED - Guitare classique

Programme:

Federico Moreno Torroba (1891 - 1982) - Châteaux d'Espagne

Miguel Llobet (1878 - 1938) - Scherzo-Valz

Fernando Sor (1778 - 1839) - Fantaisie n°7 op. 30
Аntonio José (1902 - 1936) - Sonate

"L'un des guitaristes classiques les plus remarquables que j'ai entendus jusqu'à présent... [qui] fait passer la guitare classique à un niveau supérieur. Observer l'étonnante virtuosité de M. Dervoed combinée à sa profonde perspicacité musicale... est plus que fascinant." Prof. Augustin Wiedemann, guitariste classique, présentateur (Allemagne)
"Une figure exceptionnelle". La Provence - Dimanche (France)
"Le Paganini de la guitare". Plattlinger Anzeiger (Allemagne)

Universe Guitare (France) a surnommé Artyom Dervoed le "Tsar de la guitare". Cette affirmation audacieuse est étayée par une demande internationale croissante, une carrière discographique active et pas moins de 16 premières places dans divers concours internationaux. Invité régulièrement sur les scènes les plus prestigieuses du monde, dont la Berliner Philharmonie, la Kölner Philharmonie, la Tonhalle Düsseldorf, l'Elbphilharmonie Hamburg, le Carnegie Hall, le Jordan Hall, le Bunka Kaikan, le Great Hall du Conservatoire de Moscou et le Tchaikovsky Hall, M. Dervoed compte parmi les plus éminents champions de la guitare classique. Ayant maîtrisé toute la littérature standard pour guitare d'orchestre, de chambre et solo, il élargit considérablement le répertoire existant en collaborant avec des compositeurs de premier plan, dont il inspire, commande et interprète les œuvres.

En juillet 2019, Artyom Dervoed a dévoilé sa propre transcription pour guitare de l'œuvre multimédia épique de Tan Dun, Nu Shu : The Secret Songs of Women, avec l'orchestre symphonique de Qingdao, sous la baguette du compositeur lui-même. Initialement écrite pour harpe, 13 microfilms et orchestre, Nu Shu a été commandée par la NHK et les orchestres de Philadelphie en 2013. Cinq ans plus tard, le maestro Tan Dun a invité Artyom Dervoed à transcrire l'œuvre pour guitare classique.

M. Dervoed est tombé amoureux de la guitare dès son enfance et est devenu le premier Russe à remporter deux des concours les plus prestigieux, le concours de guitare Michele Pittaluga en Italie et le concours de Son Altesse Royale la Princesse Cristina en Espagne. Cette attention internationale lui a permis de se concentrer sur des projets d'enregistrement, notamment l'album d'œuvres de compositeurs russes, qui est sorti dans le monde entier chez Naxos en 2008 et est devenu l'un des dix disques de musique de chambre les plus vendus cette année-là. "Si votre budget actuel se limite à un seul article, faites de celui-ci celui-là" a conseillé le magazine britannique Classical Guitar Magazine. L'année suivante, M. Dervoed a enregistré la musique de la légende cubaine de la guitare classique Leo Brouwer. L'album intitulé Canticum est sorti en exclusivité en 2019 sur la plateforme de streaming de musique classique IDAGIO. Son troisième album Ghosts & Shadows : Music of Spain (Melodia Records, 2015) représentant une enquête sur les 500 ans de musique espagnole, a été nommé pour le prix ICMA de la meilleure performance solo dans la catégorie "Instruments solos". Juste avant la crise pandémique, Artyom Dervoed a sorti son quatrième album Paganini & Koshkin (Melodia, 2020). L'album comprend le concerto Megaron de Nikita Koshkin, et le tout premier enregistrement du Grand Quartetto - la Grande Sonate de Niccolò Paganini transcrite par Koshkin pour guitare et trio à cordes. L'album a valu à l'artiste sa deuxième nomination à l'ICMA et a été reconnu comme "l'un des meilleurs enregistrements de la décennie" par la principale source canadienne de guitare classique This is Classical Guitar.

Personnalité magnétique et virtuose de bonne foi, M. Dervoed est très présent dans les médias russes. Il est fréquemment invité à parler à la télévision et à la radio de la guitare classique, de son importance historique, de sa polyvalence musicale et de son avenir passionnant. La première mondiale du Concerto pour guitare de Niccolò Paganini/Stephen Goss, basé sur la Grande Sonate pour guitare et violon de Paganini, avec Mikhail Pletnev et l'Orchestre national russe, a été télévisée à l'échelle nationale, touchant des centaines de milliers de téléspectateurs. Parmi ses récentes premières mondiales - le Concerto pour guitare et orchestre du compositeur russe vivant Alexandre Tchaïkovski (2018). Actuellement, son répertoire orchestral ne compte pas moins de 33 concerti.

M. Dervoed enseigne à la prestigieuse Académie Gnesin. Douze leçons très attendues de la série de vidéos éducatives d'Artyom Dervoed sont sorties en 2017 - 2020, quatre autres seront prévues pour cette année.

Artyom Dervoed est l'un des fondateurs du festival de musique de chambre pour guitare de Moscou "Golden Fingerboards" et le cofondateur et directeur artistique du festival international annuel Guitar Virtuosi Moscow, présenté par la Philharmonie de Moscou au Tchaikovsky Hall. Ses concerts en solo, en musique de chambre et avec orchestre sont diffusés en ligne et ont accueilli de grandes stars internationales comme Pepe Romero, Sergio et Odair Assad, le violoniste Dmitry Sitkovetsky et le pianiste Boris Berezovsky. Ce dernier a récemment collaboré avec M. Dervoed sur un programme de répertoire classique et contemporain. En 2015, le festival s'est ouvert avec l'interprétation par M. Dervoed de sa propre transcription du Concerto pour violon de Beethoven avec l'Orchestre symphonique d'État Svetlanov sous la baguette de Fabio Mastrangelo.


Né dans le sud de la Russie, M. Dervoed a commencé ses études de guitare avec Sergey Annikov, Elena Svetozarova et Leonid Reznik. Il s'est ensuite formé auprès du professeur Nikolay Komolyatov au Schnittke Music College et à l'Académie Gnesin de Moscou, d'Oscar Ghiglia à l'Accademia Chigiana en Italie et d'Aniello Desiderio à l'Académie de guitare de Coblence en Allemagne. Reconnu comme "un musicien doté d'une large gamme dynamique, d'un phrasé intelligent et expressif, et d'une facilité technique sans limites discernables" (Editions Orphee, USA), il a reçu des bourses d'honneur de la ville de Moscou, de la Fondation internationale Vladimir Spivakov et de la Fondation russe pour les arts du spectacle.

Artyom Dervoed utilise des cordes D'Addario et est le premier guitariste classique russe à bénéficier de l'appui de Yamaha.

Récompenses : 

  • 1995, Moscou (Russie), concours international "Jeunes Musiciens" - 1er prix

  • 1996, Belgorod (Russie), concours panrusse - 1er prix

  • 1999, Carpentras (France), Concours international dédié à Leo Brouwer - 1er prix

  • 2004, Cherepovets (Russie), concours international "Cup of North" - 1er prix

  • 2004, Ile de Ré (France), Concours international - 1er prix

  • 2006, Alessandria (Italie), 39e concours international "Michele Pittaluga" - 1er prix

  • 2006, Singapour, Concours international - 1er prix

  • 2007, prix "Guitare d'or" de la Convention internationale de la guitare d'Alessandria (Italie) dans la catégorie "meilleur guitariste

  • 2009, Tolède (Espagne), 18e concours international "S.A.R. la Princesse Cristina" - 1er prix

  • 2010, Buffalo (NY, USA), JoAnn Falletta International Guitar Concerto Competition - 1er prix

  • 2010, Boston (MA, USA), Concours international Boston GuitarFest - 1er prix

  • 2010, Iserlohn (Allemagne), Concours international - 1er prix

  • 2011, Netanya (Israël), Concours international - 1er prix

  • 2012, Columbia (SC, USA), Southern Guitar Festival & Competition - 1er prix

  • 2012, Taipei (Taiwan), Concours international de guitare de Taiwan - 1er prix

  • 2012, Pise (Italie), Concours international "Stefano Strata - Città di Pisa" - 1er prix

  • 2013, Moscou (Russie), Concours international Alexander Frauchi - 1er prix

  • 2016, nomination au ICMA Best Solo Performance Award dans la catégorie "Solo Instruments"

  • 2021, nomination au ICMA Best Album in Assorted Programs

Collaborations orchestrales sélectionnées :
Orchestre national russe et Mikhail Pletnev, Orchestre symphonique d'État Svetlanov et Vladimir Jurowski, Orchestre symphonique de Qingdao et Tan Dun, Orchestre philharmonique national de Russie et Vladimir Spivakov, Orchestre symphonique d'État "Novaya Rossiya" de Yuri Bashmet, Orchestre philharmonique de l'Oural, Orchestre symphonique national du Tatarstan et Alexander Sladkovsky ; Orchestre de la Staatskapelle de Berlin, Orchestre philharmonique d'État du Rhin, Nouvel Orchestre philharmonique de Cologne, Sinfonietta Köln, Amadeus Kammerorchester Dortmund, Ensemble del Arte (Allemagne) ; Orchestre philharmonique de Buffalo (États-Unis) ; Orchestre philharmonique de Rome, Orchestre philharmonique Vivaldi (Italie) ; Orchestre Sinfonietta Beer-Sheva (Israël).

Sélection de citations dans la presse :
"Dervoed passe de sections arpégées luxuriantes, à un jeu mélodique doux, à un accompagnement rythmique percussif et à des articulations incisives... [Megaron Concerto] est un enregistrement à écouter absolument. [...] Le concerto explore tous les recoins de la performance virtuose de la guitare, avec une orchestration engageante et des mélodies et textures mémorables." This is classical guitar (Canada)


"Un toucher doux et une énergie créatrice virtuose". Neuburger Rundschau (Allemagne)


"Une performance de première classe à recommander à tout amateur de musique de chambre". Donau Kurier (Allemagne)


"Il a une vraie musicalité et une vraie présence. Il a un look magnifique, avec un comportement intense [...] Le ton de Dervoed était fringant et autoritaire [...] Chaque note qu'il jouait était distincte et voulue, mais en même temps son jeu semblait spontané. Les dernières notes de Dervoed, pincées sur un chatoiement de cordes, étaient magiques." New Classical Music Critic (USA)


"Il a capturé les arômes et les saveurs des compositions et semble également avoir creusé un peu leur substance émotionnelle [...] Les trois pièces espagnoles de Rodrigo ont donné au visiteur un large éventail de problèmes techniques à résoudre. Non seulement Dervoed les a résolus, mais il a insufflé à cette musique saisissante et intuitive un esprit personnel généreux [...] Le récital s'est terminé par une Sonate pour guitare de Turina, exigeante et expressivement détaillée, qui a permis à Dervoed de révéler à nouveau sa prodigieuse dextérité digitale et sa sensibilité musicale élevée." Herald Times Online (USA)


"Le public du Verri Hall a été littéralement abasourdi par le plus haut niveau de musicalité de M. Dervoed [...]. L'étonnante précision de son interprétation était évidente dans chaque œuvre interprétée par Artyom Dervoed, comme un témoignage de sa technique exceptionnelle et de l'originalité de l'interprétation." Il Cittadino di Lodi(Italie)

Ticketmaster-Logo-Azure-RGB.png
mim-new logo png.png
CPE FESTIVAL pour Ticketmaster.png
musiq3.png
MGConcerts.png